04/01/2009

Légion perdue prés de Hanovre

Information LCI

http://tf1.lci.fr/infos/sciences/histoire/0,,4199063,00-u...

Etonnante découverte dans le massif du Harz, près de Hanovre, dans le Nord de l'Allemagne : plus de 600 objets ayant appartenu à des légionnaires romains ont été exhumés sur un kilomètre et demi, à flanc de colline. Une découverte connue depuis 2006 mais tenue jusqu'à présent secrète afin d'éviter des pillages.

Les archéologues ont collecté des pointes de flèches et de javelots, des glaives, des haches, des chevilles de catapulte, des piquets de tente et des clous de sandales. Une pièce de monnaie à l'effigie de l'empereur Commode, qui régna de 180 à 192 de notre ère, a également été retrouvée. Le style des fourreaux, des lames et des voitures du convoi romain date du début du IIIe siècle après J-C, affirment les experts. Il pourrait s'agir d'un site d'une bataille ayant opposé des Germains à un millier de légionnaires romains, de retour d'une expédition militaire. Certaines pièces du champ de bataille proviennent de provinces africaines et orientales, ce qui atteste de la présence d'auxiliaires aux côtés des légionnaires, un renfort sur lequel Rome s'appuyait pour garder ses frontières.

"Un site exceptionnellement bien conservé"

Cette découverte est surprenante à plus d'un titre. D'abord, "il s'agit d'un site exceptionnellement bien conservé", se réjouit l'archéologue Petra Lönne. Elle s'étonne de retrouver un arsenal aussi important, car d'habitude les Germains ne se privaient pas de récupérer le matériel ennemi. Autre "curiosité" : très peu d'éléments retrouvés sur le site sont d'origine germanique. Surtout, la bataille se serait déroulée deux siècles après les dernières incursions impériales connues dans les terres lointaines du "Barbaricum". Le massacre de trois légions en l'an 9 après J-C. dans la forêt de Teutoburg (nord-ouest) avait effet marqué le coup d'arrêt de la conquête romaine en Germanie. Les légions s'étaient repliées derrière le Limes, une chaîne de camps fortifiés entre Rhin et Danube. Or, le massif de Harz se trouve à plus de 200 kilomètres au Nord et à l'Est du Limes.

Plusieurs historiens antiques, notamment Hérodien (175-249), avaient fait part d'expéditions romaines bien au-delà de ces fortifications. Mais la recherche contemporaine tenait souvent ces propos pour de la propagande à la gloire de généraux ou d'empereurs en mal de prestige militaire. "La présence de soldats romains avait été évacuée de la recherche moderne", explique Michael Geschwinde, chef de projet du département régional du patrimoine de Basse-Saxe. "Les sources apparaissent maintenant sous un nouveau jour", ajoute Henning Hassmann, archéologue au sein de la même institution.

Les recherches devraient durer plusieurs années afin de faire la lumière sur cette antique bataille qui n'est pas mentionnée dans les textes connus, et de savoir, peut-être, qui des Romains ou des Germains a remporté la victoire ce jour-là.

D'après agence

 

20:57 Écrit par Carpe Diem dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,
très intéressante cette info, cela confirme que les Romains se sont déployés bien au-delà des frontières classiques de leur empire au cours de diverses circonstances.
Rappelons qu'on aurait retrouvé les traces d'une légion romaine en Chine : la fameuse légion perdue de Crassus.
cf. article paru dans l'Express il y a quelques années http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/la-legion-perdue-de-l-empire-du-milieu_497258.html
cf aussi synthèse d'un article sur la question (mais en italien) sur le site du club de conversation italienne de Tournai que j'anime http://ccit.brinkster.net/Boll%5C74%5Cdefault.html
Bravo pour votre passion historique. Je suis moi-même passionné par l'histoire romaine. Hermes007

Écrit par : Hermes007 | 04/01/2009

Les commentaires sont fermés.