01/12/2007

La fin de l'armée Romaine

 Ma lecture actuelle  

Sur le site de la Fnac 

Mot de l'éditeur

Les travaux des historiens et l'imagerie populaire ont une vision de l'armée romaine restreinte aux premiers siècles de l'Empire. Les yeux fixés sur les frontières du Rhin ou du Danube, le légionnaire romain, engoncé dans sa cuirasse à bandes métalliques, paraît immuable dans le temps... soldat d'un âge d'or, la paix romaine ; une paix jamais renouvelée depuis. Or, le légionnaire, la paix romaine, l'Empire lui-même ont disparu presque mystérieusement face à des hordes barbares mal organisées. Du moins, telle est l'image que l'on donne de cette période trouble appelée Bas-Empire ou Antiquité tardive (IIP-Ve siècles). Décadence ou continuité ? Au cours de ces trois siècles de crise, l'armée et l'empire ont dû s'adapter, car la menace avait changé, comme les Romains eux-mêmes d'ailleurs. Y-a-t-il eu un échec militaire romain ? Quelle est la part de responsabilité du politique ? Vaste problématique à laquelle ce livre tente de répondre en soumettant les données historiques à une analyse politico-militaire.

Fiche détaillée "La fin de l'armée romaine"

AuteurPhilippe Richardot
EditeurEconomica
Date de parutionavril 2005
CollectionBibl.strategique
Nombre de pages350 pages
Format16 cm x 24 cm
IllustrationIllustrations couleur
ISBN2717848614
richardot

21:46 Écrit par Carpe Diem dans Biblio | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.